Institut Malien de Recherche Action pour la Paix

    IMRAP

L’Institut Malien de Recherche-Action pour la Paix (IMRAP) fut créé le 31 octobre 2013 sous forme d’association suite aux crises multiformes (notamment sécuritaire et institutionnelle) que le Mali a connues en 2012. L’IMRAP s’est fixé comme objectif principal de contribuer au renouvellement d’un vouloir vivre ensemble harmonieux et à l’enracinement du dialogue comme mécanisme permettant de faire face aux défis et de saisir les opportunités pour la consolidation de la paix, la réconciliation et la cohésion sociale. Ainsi, de novembre 2013 à décembre 2014, en partenariat avec Interpeace, et sur financement de l‘Union Européenne et de l’Ambassade du Danemark, l’IMRAP a sillonné le Mali et les camps de réfugiés aux fins d’une étude sur les obstacles et opportunités pour la paix. Cet exercice qui a constitué la première phase du programme « un agenda pour la paix » a conduit à un rapport dénommé : « Autoportrait du Mali sur les obstacles à la paix ».. La concertation nationale qui a été organisée pour le valider a retenu quatre principaux défis à la paix : les défis liés à la gestion de la diversité sociopolitique et de l’effritement des valeurs ; les défis liés à la gouvernance ; les défis liés à la régulation des ressources et opportunités économiques et les défis liés au mécanisme de gestion des conflits locaux et rebellions armés. La seconde phase du programme Agenda pour la Paix s’est attelée à la recherche de solutions pour les quatre points d’entrée identifiés et classés par ordre de priorité par la Conférence nationale de janvier 2015, à savoir
– l’effritement des valeurs sociétales,
– le renforcement de la confiance entre Forces de Défense et de Sécurité et les populations civiles,
– la limitation d’accès à l’emploi pour les jeunes,
– les défaillances dans la gestion des affaires publiques.

L’IMRAP a pour mission le Renforcement des capacités des sociétés à gérer les conflits de manière non violente et non  coercitive en aidant les acteurs impliqués dans leurs efforts de développement de la cohésion sociale. L’IMRAP croit en la  sagesse de l’écoute, au pouvoir de la participation et à la force d’un dialogue éclairé et décomplexé pour renforcer la  compréhension et la confiance entre les communautés avec pour objectif la restauration des fondements de la consolidation  de la paix durable et de la cohésion sociale. L’IMRAP travaille sur l’ensemble du territoire malien et dans la sous-région en collaboration avec des partenaires internationaux en utilisant des méthodologies innovantes qui ont leurs preuves.

 VISION


 L’objectif principal de l’IMRAP est de contribuer :
 – Au renouvellement d’un vouloir vivre ensemble harmonieux au Mali,
 – A l’enracinement du dialogue comme mécanisme permettant aux Maliens de faire face et de  trouver ensemble des solutions définitives, durables et adaptées aux fractures et tensions  passées et présentes dont souffre leur société ; mais aussi aux défis futurs à affronter.


  MISSION


 L’IMRAP ambitionne de :
 – Faciliter la mise en place d’un processus inclusif de dialogue, d’envergure nationale, voire sous  régionale, mené depuis la base et à même de répondre effectivement aux enjeux pour la  consolidation de la paix, la réconciliation et la cohésion sociale tels que compris par les acteurs  concernés ;
 – Contribuer au renforcement du leadership institutionnel en améliorant les relations entre les  gouvernants et les communautés par la mise en place d’espaces de dialogue inclusifs